A la croisé des genres

Publié le par Les Soeurs Bacane

    mars-avril.jpg

De la déambulation carnavalesque à l'exposition d'un "corps à dire" à l'université de Philosophie à Lyon, l'empreinte de Virginie et Aude nous conte leurs apparitions sur les mois de mars et Avril.

 

 

 

 

 

 


 

Capture-copie-1Trace de quillon :
 
Les échassières ailées se sont glissées dans l'équipe d'échassier du cirque Alexis Gruss pour un événement aux Galeries Lafayette. Présents sur l'inauguration de la résidence de Flora Tristan à Villejuif, les échassières ailée et loyal ont participé à la bonne humeur collective. Pendant ce temps, dans la Nièvre, l'échassière Cancan escortait le roi du Carnaval de la ville de La Machine (58).

Echassiers BlancsEchassiers 9352 (1024x858)[1]DSC04291.JPG

 

 CaptureTraces de mains :
Les Agitatrices de publics, quand à elles, partagent les rues avec une jeune artiste jongleuse de chapeau de la cie les sales mômes pour le carnaval de Jouy le Moutiers "le monde en couleur".

A l'occasion des 10 ans de l'école de cirque Cherche Trouve, les Agitatrices de public, ont guidés les parents d'élèves venues en nombre applaudir les exploits de leurs artistes en herbe.
J2P 2011.29

empreinte[1] Traces de pattes :
Dans le cadre d'un colloque à l'université de philosophie à Lyon, les Soeurs Bacane ont transmis leur recherche sur l'animalité en mots et en corps.
Elles ont ainsi exprimé leur recherche autour de l'animal fantasmé et autour de ce corps hybride qui nous rappelle que nous faisons partie d'un tout vivant pendant la table ronde menée par Christian Caffy "Corps à dire".

Image1.jpgImage3.jpg

Le Yupa renifle le sol du chapiteau de spectacle des Noctambules et s'est fait caliné par le public d'Une eskal ô cirque.

Cirque--93.93-.jpg

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article